Des idées fausses sur la navigation sur le Web incognito

Des idées fausses sur la navigation sur le Web incognito

Des chercheurs de l'Université de Chicago et de l'Université Leibniz de Hanovre ont récemment publié les résultats d'une étude portant sur 450 participants, qui a révélé que de nombreux participants pensent que le mode incognito ou privé d'un navigateur Web protège leur activité en ligne beaucoup plus qu'il ne le fait, et les navigateurs suggèrent généralement d'utiliser l'option de mode Privé ou Incognito, accessible via la barre de menus de la plupart des navigateurs Web modernes, afin que les navigateurs ne gardent pas une trace de ce que vous faites sur Internet, mais il semble que ce mode ne soit pas t aussi privé que la plupart des gens le pensent.

Un mode de navigation privée qui ne stocke pas l'historique de navigation, les cookies ou les fichiers temporaires au cours des sessions de navigation. Malheureusement, les utilisateurs ont de nombreuses idées fausses sur ce que fait ce mode, et de nombreux facteurs contribuent probablement à ces idées fausses.

Voici quelques-unes des idées fausses mises en évidence dans le rapport :
46,5% des participants pensent que les signets enregistrés en mode privé n'existeront pas dans les sessions suivantes.


40,2 % des personnes interrogées pensent que les sites Web ne seront pas en mesure d'estimer la position géographique d'un utilisateur lorsqu'ils utilisent le mode de navigation privée.


27,1 % des personnes interrogées pensent que le mode de navigation privée offre une meilleure protection contre les virus et les logiciels malveillants que le mode normal.


22,0 %, 37,0 % et 22,6 % des répondants pensent que les FAI, les employeurs et le gouvernement ne seront pas en mesure de les suivre lorsqu'ils utiliseront le mode incognito.


L'étude suggère également que 56,3% des participants pensaient que la navigation en privé cacherait leur historique de recherche, ce qui est faux car Google peut toujours enregistrer la recherche d'un utilisateur et enregistrer une copie de cette requête en ligne, pas nécessairement sur un ordinateur.